La Pologne se met en marche pour la légalisation du cannabis

Free Hemp Zone

La Pologne se met en marche pour la légalisation du cannabis

Pendant 14 jours, des actions symboliques "we’re locked up, you’re blocked up" rythmeront les manifestations

En Pologne, "l’armée verte" est en marche pour la légalisation

C’est une information que nous avions peine à imaginer, mais elle est maintenant d’actualité. En Pologne, "l’armée verte" est en marche pour la légalisation. Hier la première marche s’est déroulée dans la ville de Wloclawel.

Chaque jour dans toute la Pologne pendant deux semaines, rapporte la Gazeta Wyborcza, les marches seront légales, car les organisateurs iront présenter trois jours avant chaque évènement leurs plans à la mairie.

Ces marches de protestation, « les marches du chanvre » selon les médias polonais, sont organisées pour attirer l’attention sur la question de la légalisation du cannabis. Des milliers de manifestants sont attendus dans les rues de Varsovie ce qui bien evidemment provoquera d’importantes perturbations de la circulation dans la ville. Le collectif "pour la libération du chanvre" à l’initiative, a fait savoir par la voix de son représentant Jędrzej Sadowski : "nous n’avons pas d’autre choix que de prendre la parole pour notre cause. Nous réclamons la légalisation de la culture et de la possession de cannabis, ainsi que l’amnistie des prisonniers condamnés pour leur usage ou la culture du cannabis".

Selon les organisateurs, les tenants de légalisation se battent pour leurs droits civils, qui ont été illégalement violé lorsque le président Bronisław Komorowski, puis par le président du Parlement, ont rejeté les initiatives législatives et constitutionnelles défendues par "Free Hemp Zone - Zone de Libération du Cannabis".

En Pologne, le cannabis est classé comme une drogue dure et de la possession de n’importe quelle quantité est illégale et passible de trois ans d’emprisonnement. Toutefois, ceux qui sont pris en possession de petites quantités peuvent avoir le choix de la réadaptation au lieu d’une peine d’emprisonnement.

En plus de Varsovie, des marches sont prévues à : Bielsko-Biała, Częstochowa, Gdańsk, Lublin, Łodż et Poznan.

C’est une première historique. De partout des volontaires convergent chaque jour vers ces rassemblements. Il y a quelques mois, la ville de Rybnik avait été bloquée pendant quatre jours, pour protester contre la saisie d’un paquet contenant 300g de cannabis à des fins thérapeutiques, en provenance de Tchéquie pour un patient Tomek qui se soulage avec le cannabis. En dépit de l’arrestation de Gota, l’un des leader polonais du mouvement antiprohibitionniste, les manifestants avaient démontrés leur détermination en plantant 18 pieds de chanvre devant le commissariat de la ville.
De partout où nos droits fondamentaux sont bafoués, nous sortirons de l’ombre pour nous faire respecter comme des citoyens à part entière. Tout le monde sait bien que le gouvernement est incapable d’éradiquer le cannabis, il n’éliminera pas plus les consommateurs".

De nombreuses personnalités, artistes, politiciens, célébrités médiatiques sont attendues, pour reprendre ce slogan "We’re locked up, You’re blocked up" (Vous nous enfermez, nous vous bloquons")

Pendant ces 14 jours d’actions et jusqu’à l’obtention des réponses précises du gouvernement, ces questions seront débattues publiquement :

- A partir de quelle quantité peut-on définir une détention légale de cannabis ? Pour proposer une évolution législative, il faut que cette idée ait été envisagée...

- Faut-il autoriser la culture de plantes à des fins personnelles ?
Naturellement, cela devrait être autorisé, mais le gouvernement est-il en mesure de l’accepter et est-il prêt à l’annoncer publiquement...

- Que faire des prisonniers du cannabis ? Il y a des milliers de personnes emprisonnées ou condamnées pour la détention de cannabis, et toutes ces personnes attendent leur placement sous écrou sans savoir ce que le législateur est prêt à envisager pour eux... Nous voulons des explications sérieuses, pas de la propagande !

A la fin de chaque action, des signatures pétitionnaires sont collectées pour soutenir l’appel contre les poursuites judiciaires de ceux qui détiennent ou plantent du cannabis à des fins personnelles. Chacune de ces pétitions seront remises au conseil municipal, au procureur régional ainsi qu’au chef de la Police des localités à l’issue de la manifestation.

Pour suivre les évolutions de la lutte, consultez le site internet dédié : www.freehempzone.com

Soutenez leurs actions, en contribuant financièrement :

Alior Bank Spółka Akcyjna
- Al. Jerozolimskie 94
- 00-807 Warszawa (Warsaw)/Poland

- SWIFT : ALBPPLPW

- Euro- PL 10 2490 0005 0000 4000 5582 0354
- CHF- PL 38 2490 0005 0000 4000 2115 9228
- CZK- PL 77 2490 0005 0000 4000 1344 3340
- USD- PL 95 2490 0005 0000 4000 9589 0882

http://chanvre-info.ch/info/en/The-biggest-FREE-HEMP-MARCH-ever.html

http://www.encod.org/info/THE-BIGGEST-FREE-HEMP-MARCH-EVER.html

+ d’infos :

www.wolnekonopie.pl

www.idealistka.wolnekonopie.pl

www.otwartapestka.info

www.konopialeczy.pl

www.hemplobby.info

www.diler.hemplobby.info

www.fabrykapropaganji.pl

http://protestsong.info/

www.dissnarzad.pl

http://medicalcannabis.weebly.com

Videos (en Polonais)

http://www.telewizjatvt.pl/raport/2010-08-13/2895

http://www.tvs.pl/informacje/27854/

— 
Tomasz Obara

E-mail : gota[at]gota.pl
Tel : 787 704 777

Fundacja
BIURO DO SPRAW ZAŁATWIANYCH INNACZEJ

z siedzibą w Skopaniu,
Skopanie Osiedle 16/29,
39-451 Skopanie,

KRS 0000352014,
REGON 180544460
NIP 8672209199

 21/09/2010
 http://medialternative.fr/?la-pologne-se-met-en-marche-pour,3927