Vous voteriez cannabis, aux Européennes ?

Cannabis Sans Frontières - Stop la prohibition

24 & 25 mai 2014

Vous n’allez pas voter... Et je vous comprends. C’est vrai que du PS à l’UMP, en passant par les Verts et le PG, ils sont peu ragoûtants...

Mais vous avez le choix, il y a 193 listes, en France, pour ce scrutin. Parmi ces "petites listes", il y a Cannabis Sans Frontières - Stop la prohibition.

Voteriez-vous contre la prohibition, aux Européennes ?

Pourquoi voter pour "Cannabis Sans Frontières"

Quelques unes des bonnes orientations et des propositions que nous faisons dans le cadre de cette campagne électorale.

Signataire du Manifeste européen d’ENCOD reprenant les recommandations du Parlement européen votées en 2004, nous nous efforcerons de faire appliquer cet engagement.

Au-delà, nos revendications politiques au niveau national sont axées sur deux thèmes : l’urgence médicale pour des centaines de milliers de personnes qui se soulagent au quotidien avec du cannabis ; et la lutte active contre les discriminations, en particulier à l’égard des usagers de drogues illicites qui subissent le harcèlement policier, engorgent les tribunaux et surchargent les prisons.

Concrètement, nous invitons tous les électeurs et nos sympathisants à signer et faire signer la pétition « Weed Like to talk » visant l’objectif de réunir 1 million de signataires dans l’UE.

Concrètement, nous appelons en France à l’organisation d’un « Grenelle du cannabis pour la réforme de la loi du 31 décembre 1970 »

Concrètement, nous invitons les pouvoirs publics en France à adopter des mesures d’urgence pour permettre la culture du cannabis à des fins domestiques et notamment pour une utilisation thérapeutique.

Concrètement, nous demandons l’abrogation de l’article L.3421-4 (ex. L630) du Code la santé publique qui empêche tout débat rationnel et de mettre en oeuvre une politique de prévention efficace.

Concrètement, Cannabis Sans Frontières - Stop la prohibition s’engage au-delà de la réforme de la politique des drogues, sur des thématiques connexes comme la liberté de circulation, la liberté de réunion, la liberté de conscience.

(...)

Vous voteriez pour la liste Cannabis Sans Frontières - Stop la prohibition ? Pour cela, il vous faut télécharger et imprimer le bulletin de vote (pdf, format en A4). Il y a 2 bulletins sur la feuille A4, il vous faut donc bien découper sur la ligne du milieu. Attention : la réglementation est très contraignante si on ne veut pas que les bulletins soient considérés comme "nuls".

Quelques propositions

Quelques propositions d’Alexis Chanebau, candidat sur la liste Cannabis Sans Frontières - Stop la prohibition en Ile-de-France aux élections européennes 2014.

Alexis Chanebau, après 10 années de recherches sur le chanvre industriel, a rédigé une synthèse pour remettre en lumière les applications hors du commun de cette plante méconnue du grand public. Son livre "Le chanvre : du rêve aux mille utilités…" (Les solutions à la crise), pallie enfin au manque d’imagination - ou d’information - de nos politiques actuelles dans de nombreux secteurs.

Cela fait prés de 70 ans que toutes les recherches sur cette plante ont tout simplement été interdites, abandonnées...
Ses vertus écologiques, ses aptitudes exceptionnelles et variées, enfin associés aux progrès de la science actuelle, pourraient bien nous faire redécouvrir le meilleur de ce que la nature nous propose.

Alexis Chanebau — En tant que candidat pour les européennes, quelques propositions électorales :

1Légalisation, réhabilitation du chanvre global, comme avant sa prohibition mondiale en 1961, ce qui impliquerait la renaissance de la campagne (ou les loyers sont dérisoires et les possibilités de logements nombreux).
Création de nouvelles chènevières ou canebières, destinées à la production de produits écologiques dérivés du chanvre : Alimentation, textile, papier, huiles, carburant, cosmétique, cordages, construction, isolation, bioplastiques, médecine, chanvre récréatif (après le labeur), etc... sans pesticides, insecticides, fongicides…
Création de petits villages tests, 100% écologiques, sans voitures, sans pollution, seulement des vélos, au grand air, avec l’appui d’internet, du solaire et de l’éolien.
Option de villages sans alcool (désintoxication), sans drogues dures (contrat) : le chanvre « thérapeutique » procure une satisfaction suffisante pour palier à la déprime due au sevrage et entamer une vie digestive et récréative plus saine.

2Utiliser pour ce projet, les population désœuvrée des banlieues, en profitant de la popularité de cette plante qui semble, hélas, seulement connue pour son usage récréatif. La culture du chanvre, avec ses nombreuses applications, serait facilement assurée par le savoir-faire botanique, parfois reconnu en la matière, de tous les cultivateurs actuellement illégaux. Ils pourront ainsi créer des richesses écologiques et durables qui participeront à l’indépendance du pays ou de leur région, grâce à une production polyvalente et locale.

3Recyclage progressif d’une partie de la culture de la vigne, qui demande plusieurs années d’attention et de patience avant de devenir rentable, en favorisant celle du chanvre, opérationnelle en 4 mois… (tout en gardant les meilleurs crus de vin).
Traiter les terres polluées, avec du chanvre, plante très résistante aux intempéries et non nuisible à l’homme. La pollution mondiale et la déforestation sont, en grande partie, rappelons-le, dues à la prohibition de cette panacée plusieurs fois millénaire…
Sensibiliser les plus grandes entreprises et organiser leur participation à la reconversion dans tous les domaines abordés dans ce livre.

4Faire voter une re-légalisation internationale onusienne de la culture du chanvre, car les pays du tiers-monde pourraient plus facilement subvenir à leurs besoins (exemple : cette plante, abonde dans le Rif, au Maroc, depuis 400 ans).
La prohibition mondiale de la culture du chanvre, mise en place par l’O.N.U. en 1961, au profit des rois du pétrole, quelquefois liés à des dictateurs, a sans doute contribué à l’émigration des peuples, ainsi privés de cette matière première essentielle.
Dans le monde, chaque année, des plantations de chanvre sont brûlées, peut-être pour mieux nous « droguer », avec des énergies plus rares et plus chères.
L’esprit de compétition fait peu d’élus et trop de déçus… Le chanvre vaut de l’or, un or vert, accessible à tous !


Vidéos

Une rencontre Rappaz - Chanebau



"Grow hemp for victory"

"Grow hemp for victory", plaidoyer du gouvernement américain lors de la deuxième guerre mondiale auprès des fermiers pour les inciter à planter du chanvre "pour la victoire", alors que pour l’effort de guerre les États-Unis avaient besoin de la fibre produite par le cannabis.

Lire aussi : « Le chanvre est de première nécessité pour la santé et la protection du pays » - Thomas Jefferson sur le site de Cannabis Sans Frontières.

Comment le cannabis peut sauver et soigner la planète, par Dana Larsen

Alternatives, origines et enjeux de la prohibition des drogues, par Robert Delanne

___

Images :
Timbre fiscal des Etats-Unis pour les producteurs de cannabis, juillet 1945, auteur : U.S. Government, licence : Domaine public.
• Bulletin de vote Cannabis Sans Frontières - Stop la prohibition.
• Affiche de campagne Cannabis Sans Frontières - Stop la prohibition : "urgence médicale".

Mis en ligne par Bruno
 24/05/2014
 http://medialternative.fr/?vous-voteriez-cannabis-aux,4099

 En images

PDF 10.9 Mo

 Bulletin_Cannabis_Sans_Frontieres_2014.pdf

Voir aussi

Marche Mondiale du Cannabis : Plusieurs centaines de milliers de manifestants
La Marche Mondiale du Cannabis a rassemblé plusieurs centaines de milliers de manifestants dans le monde, dont quelques milliers dans plusieurs endroits en France. Des nombreuses impressions recueillies à l’issue des manifestations programmées en France, il ressort pour beaucoup que « ça fait du bien », « ça libère », « ça met la patate »... Non pas à propos de la consommation de la plante de cannabis (...)

Comment la France peut légaliser le Cannabis ?
"impossible n’est pas Français..."

Comment la France peut légaliser le Cannabis ?
Conférence de Farid Ghehiouèche (Animateur du collectif Cannabis sans frontières) "Comment la France peut légaliser le Cannabis ?" Vendredi 3 octobre 2014 à 20h au Shakirail Outre atlantique, on observe que l’Uruguay est le premier État du monde à légaliser le cannabis et qu’aux États Unis, pays berceau de la prohibition, plus du tiers des États ont légiféré pour permettre un accès au cannabis (...)