21 Avril 2012 : #REvolution2.0

Rendez vous le 21 Avril sur chaque grande place de chaque grande ville

Anonymous et le mouvement « Occupy » font front commun avec #REvolution2.0, une nouvelle opération mondiale qui débutera le 21 avril.

Ils répandent la peur et la misère. Ils nous divisent, pour mieux régner. Le monde est en marche vers la révolution. En France, qu’attendons-nous ?

Ce n’est pas parce que les médias ne montrent rien, que rien ne se passe.

Ce n’est pas parce qu’ils ne veulent pas nous entendre que nous n’avons rien à dire.

Faisons entendre nos voix : Anonymous et « Occupy » s’allient, et appellent les citoyens du monde, à manifester le 21 Avril.

Si Anonymous et « Occupy » ne sont pas la même chose, nous poursuivons le même but, nous avons le même idéal.

Un masque pour abolir les frontières, une occupation pour nous rassembler, après la peur vient la colère.

Révoltez-vous. Indignez-vous.

Il y a cette course vers le silence qui n’en finit plus de nous faire réagir. Il y a cette décadence d’un système qui n’a aucun visage. Que ceux qui ont fait de ce système une abomination sachent qui nous sommes, que ce système qui a fait de ces personnes des abominations sache qui nous sommes.

Nous sommes Anonymous, nous sommes les 99%, nous sommes les indignés.

Nous sommes les mères, les pères, les enfants d’un pays qui ne les écoute plus, d’un monde qui ne les porte plus. Nous sommes salariés, étudiants, ou chômeurs.

Nous sommes les parqués des banlieues, les classes moyennes, les délaissés, nous sommes les soumis et les révoltés. Nous sommes ceux qui nourrissent l’espoir et que l’espoir nourrit.

Les idées et les peuples restent, les gouvernements passent.

Le pouvoir est en chacun de nous.

Le peuple uni ne peut être vaincu. Nous sommes légion, redoutez-nous.

Le temps est venu, notre printemps est arrivé.

Redorons le blason de la nation des droits de l’homme, montrons que nos ancêtres ne sont pas morts en vain au nom de la liberté, de notre liberté.

Rendez vous le 21 Avril sur chaque grande place de chaque grande ville.

Vox Magazine

"Vox a déjà une longue histoire, bien que ce soit son premier numéro. VoX était, à ces origines, « Vox-Anonymous », un mag fait par des anons comme des non-anons, traitant d’Anonymous, tentant de faire
entendre ces différentes voix. Il n’était pas question ni dans VoxAnonymous, ni dans ce présent VoX de devenir le magazine d’Anonymous, ni d’être
un média officiel traitant du sujet.

Nous souhaitons parler, en toute modestie, de notre point de vue sur Anonymous. Cela ne concerne que nous et non pas l’ensemble de la communauté. Nous souhaitons ouvrir les réflexions plus loin qu’elles n’ont pu être traitées dans les interviews collectives ou les reportages menés à la va-vite par des journalistes peu scrupuleux."

Début Avril 2012, le premier numéro de Vox Magazine, la feuille d’info collective, libre et gratuite sur le mouvement Anonymous est disponible au téléchargement :

Vox n°1

Qui sont les Anonymous ?

Qui sont-ils ?

Considérés comme des criminels par les états, ces militants d’un nouveau genre s’affirment défenseurs des libertés. Ils sont devenus l’incarnation de "l’hacktivisme", concept qui mélange le militantisme ("activism" en anglais) et le piratage ("hacking").

Qui sont-ils ?

Explication de Nicolas Danet, co-auteur de Anonymous : peuvent-ils changer le monde ? recueillie par Laure Constantinesco pour TV5 Monde.

Les Anonymous sont par définition un mouvement destructuré. Il n’y a pas de chef, pas de porte-parole, pas de stratégie.

Par exemple, lors du printemps arabe, des manifestants avaient dessinée sur des pancartes la moustache de Guy Fawkes, ce révolutionnaire anglais du 16ème siècle qui a inspiré le masque de V dans V pour Vendetta et qui est l’emblème des Anonymous. On a vu ces masques aussi chez les Indignés américains.

Le terme "bannière" ou "idée" nous semble le plus juste pour les définir car n’importe qui peut revendiquer le nom Anonymous pour lancer une action, s’il respecte les valeurs fondamentales du mouvement - basée sur l’éthique des hackers - comme la liberté d’expression, la liberté du réseau Internet, mélangées avec la culture web ironique, sardonique, celle des petits garnements d’Internet qui aiment l’humour potache voire méchant - parfois à la limite du bon goût.

(...) Lire la suite...

Anonymous, la « genèse politique »

Anonymous, la « genèse politique »

L’anthropologue Gabriella Coleman, spécialiste reconnue des Anonymous, a été la première à suivre le mouvement. Dans un article fleuve, initialement paru en anglais, Gabriella Coleman synthétise ses découvertes et ses analyses sur le Collectif Anonymous. Chercheuse en sciences humaines à l’Université de New York, elle est l’une des plus fines observatrices des activistes d’Occupy Wall Street.

Remerciements à Élodie Chatelais pour la traduction française.

Plus d’infos.

Anonymous press release : Operation Revolution 2.0

Anonymous and the Movement Occupy have joined forces with # REvolution2.0 a new global operation that will begin April 21, 2012. They spread fear and misery. They divide and conquer. The world is moving towards revolution. In France, what are we waiting ? This is not because the media do not show anything, that nothing happens. This is not because they do not want us to hear that we have nothing to say.

Raise our voices : Anonymous Occupy and combine, and call on citizens of the world, to show April 21, 2012. If Anonymous Occupy and are not the same thing, we have the same goal, we have the same ideal. A mask to break down barriers, we gather for an occupation, after the fear comes anger.

Revolt. Indignant you. There is this race to the silence that never stops to make us react. It is this decadence of a system that has no face. That those who have made this system an abomination know who we are, that this system has made these people aware of who we are abominations :

We are Anonymous, we are 99%, we are outraged. We are mothers, fathers, children from a country that no one listens more, a world that no longer carries them. We are employees, students, or unemployed. We parked the suburban, middle class, the abandoned, we are the subject and the rebels. We are those who cherish the hope and the hope that feeds. The ideas and peoples remain, governments spend. The power is within us all. The people united can not be defeated.

See you April 21, 2012 on each large square of every major city.

Mis en ligne par Thomas T.
 16/04/2012
 https://medialternative.fr/?21-avril-2012-revolution2-0,3995

Messages

Voir aussi

"MalSec a des méthodes et des idées nouvelles"
"MalSec a des méthodes et des idées nouvelles"

"MalSec a des méthodes et des idées nouvelles"

Un nouveau groupe issu du collectif Anonymous vient d’annoncer sa création : Malicious Security, MalSec. MalSec a publié une vidéo en forme de manifeste : "don’t worry, we’re from the Internet". (...)
 Medialternative | 2008 · 2019