Algeria-Watch est une association de défense des droits humains en Algérie.

« Créée en 1997 en Allemagne, elle a rapidement dépassé le cadre germanophone et développé des activités en langue française. Depuis janvier 2002, elle existe également en France, où elle a constitué une association (loi de 1901) du même nom. Toutes les activités d’Algeria-Watch sont le fruit de l’engagement et du travail bénévole de ses membres et de ses amis. »

Le double objectif de l’association Algeria-Watch est :
– de rassembler les informations permettant de mieux comprendre les ressorts complexes de la guerre qui déchire l’Algérie depuis 1992, provoquant des ravages tant sur le plan humain (150 000 à 200 000 morts, des centaines de milliers d’orphelins, des dizaines de milliers de torturés, plus de 10 000 disparus, au moins 1,5 million de personnes déplacées, plus de 500 000 exilés, etc.), que sur les plans économique, écologique et éthique ;
– de prendre et soutenir toute initiative visant au rétablissement de la paix, la vérité et la justice en Algérie.

Nouveautés sur le Web

Grande Mobilisation du hirak pour son premier anniversaire : Plus vigoureux que jamais (...)

El Watan, 22 février 2020 Les Algériens sont sortis en masse, hier, dans la capitale, à l’occasion du 53e vendredi de la contestation, marquant ainsi le premier (...)
22/02/2020

Le président de la République l’affirme : « Le Hirak a sauvé l’État national de l’effondrement (...)

Mohamed Kebci, Le Soir d’Algérie, 22 février 2020 Pour le président de la République, le mouvement populaire du 22 février qui boucle, aujourd’hui samedi, son premier anniversaire, (...)
22/02/2020

Intensification de la lutte anti-corruption

De nombreux anciens ministres et walis concernés Abla Chérif, Le Soir d’Algérie, 22 février 2020 L’opération anti-corruption semble connaître un regain d’intensité depuis deux semaines durant lesquelles (...)
22/02/2020

Louisa Dris-Ait Hamadouche : « Le Hirak n’a pas changé le système mais il l’a forcé à changer de (...)

Younès Djama, TSA, 22 février 2020 Un an a passé après le soulèvement populaire du 22 février 2019 pour la démocratie et la liberté. Pouvez-vous nous dresser (...)
22/02/2020

Livre – Hirak, l’invention d’un soulèvement : la surprise et l’histoire

Hebba Selim, RadioM, 21 février 2020 Comment parler d’un événement surprenant et singulier par ses modalités et son ampleur, mais néanmoins inscrit dans l’histoire des combats et (...)
21/02/2020

Marche imposante pour l’anniversaire du hirak : « On n’est pas là pour la fête (...)

Makhlouf Mehenni, TSA, 21 Février 2020 Une journée printanière, beaucoup de monde, des femmes, des enfants, des chants, des drapeaux. On aurait volontiers titré « la fête (...)
21/02/2020

53 e vendredi : les Algériens célèbrent le 1er anniversaire du hirak

Ryad Hamadi, TSA, 21 Février 2020 Il faut probablement remonter au 1er novembre ou au 5 juillet pour voir une mobilisation d’une telle ampleur. Pour son premier (...)
21/02/2020

Où en est l’enquête sur la mort de Ramzi Yettou ?

Daikha Dridi, RadioM, 20 février 2020 La mère et le père de Ramzi Yettou reçoivent des Algériens qui viennent des quatre coins du pays et, y compris de...
20/02/2020

La guerre déclarée à la « îssaba »

Salima Tlemcani, El Watan, 20 février 2020 Avec son slogan révélateur : «Klitou leblad ya serrakine !» (Voleurs, vous avez pillé le pays), le mouvement de contestation (...)
20/02/2020

Qui dit quoi dans les manifs ? : Les chants corrosifs du répertoire « hirakien (...)

Mustapha Benfodil, El Watan, 20 février 2020 Makache el khamssa ya Bouteflika, djibou el BRI ou zidou essaîqa !» (Pas de 5e mandat, Bouteflika, même si vous (...)
20/02/2020

  Maghreb

 Medialternative | 2008 · 2020