BURKINA : Marche contre les violences policières vendredi 11 mars 2011

La jeunesse burkinabée en colère

Rendez-vous 7h30 à l’Université de Ouagadougou

BURKINA : Marche contre les violences policières vendredi 11 mars 2011


La jeunesse burkinabée en colère

Appel à une marche contre les violences policières vendredi 11 mars 2011.
Rendez-vous 7h30 à l’Université de Ouagadougou.

Burkina Faso, Ouagadougou, le 4 mars 2011.

L’ANEB, le syndicat d’élèves et étudiants du Burkina Faso, annonce une marche pacifique pour dénoncer les violences policières et les abus de pouvoirs.

Initialement prévue le 9 mars, cette marche partira finalement de l’Université de Ouagadougou le vendredi 11 mars et aura pour destination le siège de la Direction Générale de la Police Nationale, organe de tutelle des forces de l’ordre, ou du désordre, selon les points de vue.


Plus d’infos :

Télé Liberté

Télé Liberté est une association à but non lucratif mettant à la disposition de tous, gratuitement, des reportages audio et vidéo. Aidez au financement de son activité, faites un don :

Mis en ligne par Medialternatif
 7/03/2011
 https://medialternative.fr/?burkina-marche-contre-les,3583

Voir aussi

  Alors que certains journaux -en métropole- affirmaient, dès le week-end dernier, que le mouvement social contre la pwofitasyon était terminé [aujourd’hui, mercredi 4 mars 2009, aucun accord n’a été signé et le mouvement continue, même si une activité partielle a repris et que certains commerces ont réouvert], il m’a semblé intéressant de publier le message de Sadi S., étudiant de l’UAG (Université Antilles (...)

Les luttes du Maghreb
Il y a du Maghreb partout !

Les luttes du Maghreb
  Ben Ali a abandonné le pouvoir. Il est trop tôt pour analyser cette échéance nouvelle de la crise politique ouverte par la lutte sociale. Mais, en l’état, il est évident que c’est le soulèvement populaire qui a forcé le départ du tyran. En Tunisie et en Algérie depuis de semaines, ce ne sont pas des événements isolés, circonscrits. Il ne s’agit pas simplement de mouvements émeutiers d’une population (...)