Calais : témoignage de la brutalité policière contre les migrants (vidéo)

Quelques images du quotidien

5 mai 2015 sur l’A216

Ces images ont été capturées le 5 mai 2015, dès 8h du matin et tout au long de la journée, sur la branche d’autoroute menant au port ferry de Calais (A216).

Ce sont juste quelques exemples du quotidien : l’ordinaire de la brutalité policière à l’encontre des candidats au passage entre Calais et l’Angleterre, qui tentent de se dissimuler dans les camions.

Calais Migrants Solidarity entend aussi rappeler les conditions difficiles dans lesquelles ce travail peut être réalisé.

Plus d’information :

(EN/FR) https://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/

(FR) https://passeursdhospitalites.wordpress.com/

1- à 0’12, Trois membres des Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS) forcent une personne qui s’était cachée dans un camion à repasser de l’autre côté de la barrière. L’un d’entre eux pousse violemment une personne et la projete ainsi vers le bas-côté. A la fin de la séquence (0’22”) un second policier décharge une salve de gaz lacrymogène à l’aide d’un spray alors que les deux exilés étaient déjà en train de fuir.

2 – à 0’28”, Un CRS évacue une personne qui s’était cachée dans un camion, et le projette violemment de l’autre côté de la glissière de sécurité.

3 – A 00’42”, Sur la bretelle d’autoroute A16, en direction de l’Eurotunnel. Une voiture de police ralentit et décharge une salve de gaz lacrymogène en passant à proximité d’un groupe de migrants se trouvant de l’autre côté de la barrière, comme pour les dissuader d’essayer de la franchir.

4 – à 00’51”, Une personne est violemment projetée à terre, hors du camion. Un membre des CRS la poursuit, lui assène plusieurs coups de pieds au sol. L’homme parvient à se relever et tente de s’enfuir, mais reçoit alors de nouveau coups de pieds et coups de poing. à 1’09, nouvelle salve de gaz lacrymogène par son collègue, à gauche sur l’image.

5 – à 1’15”, Un CRS évacue une personne qui s’était cachée dans un camion, et le projette violemment de l’autre côté de la glissière de sécurité.

6 – à 1’24”, Un CRS menace de sa matraque et court en criant afin de faire fuir un groupe de migrants, comme par jeu.

7 – 1’40” : Scène filmée le 22 avril 2015 à proximité de la bretelle de l’A16 et de l’Eurotunnel. Un des cameramen du groupe filmant les violences policières est poursuivi par la police, immobilisé et encadré par plusieurs policiers, il est jeté à terre, un genou sur sa tête.

8 – 1’55” : Un CRS frappe la glissière de sécurité avec sa matraque, menaçant un groupe de migrants.

Infos : https://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/

Mis en ligne par Bruno
 10/05/2015
 https://medialternative.fr/?calais-temoignage-de-la-brutalite,4110

Voir aussi

Rassemblement : Annulation de l’OQTF de Salif Mandela Djiré
Université Paris 8 2 rue de la Liberté, Saint-Denis

M. Salif Mandela Djiré, enseignant chargé de cours au département d’Anthropologie de l’Université Paris 8 (UFR « Territoires, Environnements, Sociétés ») vient de recevoir une Obligation à Quitter le Territoire Français (OQTF) applicable au 19 mars 2010. Étudiant en Droit à Paris 8 depuis 2001, puis en Anthropologie depuis 2002, il a brillamment soutenu sa thèse d’Anthropologie le 3 avril 2009. Opposant (...)

Mort d’un bébé en camp de rétention à Mayotte
Dans la « verrue de la république »

Mort d'un bébé en camp de rétention à Mayotte
A Mayotte, département français, 5000 enfants ont été privés de liberté en 2011... A Mayotte, la machine des reconduites à la frontière tourne encore et toujours à plein régime. En France, officiellement, selon la circulaire envoyée aux préfets en juillet par le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, les familles de sans-papiers avec des mineurs sont censées ne plus être placées en centres de (...)