Mobilisation pour les Droits de l’Homme et la justice à Haïti

Justice pour les victimes de la dictature Duvalier !

Nous avons appris avec stupeur et indignation la présence de Jean-Claude Duvalier et de l’ex militaire putschiste Prosper Avril, sur invitation du Président en exercice Michel Martelly, aux cérémonies officielles du jour de l’indépendance d’Haïti, le 1er janvier 2014 aux Gonaïves...

Cette présence des anciens tortionnaires est une provocation et une insulte inqualifiable à la nation.

Mobilisons-nous pour que justice soit rendue aux victimes de la dictature Duvalier.

Soutenons la lutte pour les droits de l’Homme et pour l’accomplissement de la justice à Haïti

Nous, citoyens du monde,

Avons appris avec stupeur et indignation la présence de Jean-Claude Duvalier et de l’ex militaire putschiste Prosper Avril, sur invitation du Président en exercice Michel Martelly, aux cérémonies officielles du jour de l’indépendance d’Haïti, le 1er janvier 2014 aux Gonaïves. Cette présence des anciens tortionnaires est une provocation et une insulte inqualifiable à la nation.

Elle est également un affront à la mémoire des milliers de victimes de la dictature duvaliériste.

Nous sommes d’autant plus révoltés que Jean-Claude Duvalier est inculpé par devant la justice haïtienne, pour crimes financiers et crimes contre l’humanité. Les victimes, ayant engagé des poursuites contre l’ex-dictateur, attendent encore une décision de la Cour d’appel par rapport aux crimes contre l’humanité ; crimes imprescriptibles et non amnistiables.

Nous appelons la communauté internationale et toutes les organisations qui luttent pour la défense des droits humains à condamner fermement ce qui est un déni de justice, une réhabilitation du duvaliérisme et la banalisation de l’impunité.

Nous soutenons résolument ceux qui en Haïti se battent pour que la Cour d’appel de ce pays rende une décision conforme à son mandat et par respect pour les victimes qui ont courageusement porté plainte contre Duvalier.

English/Español

Let’s support the fight for human rights and justice in Haiti

We, citizens of the world

are shocked and appalled at Jean-Claude Duvalier and Prosper Avril, a former coup leader, being invited by Haiti’s president in office, Michel Martelly, to the country’s Independence Day official ceremonies, on January 1st in Gonaives. The presence of these former torturers is an unspeakable insult to the nation. It is also an insult to the memories of the thousands of victims of Duvalier’s dictatorship.

We are all the more revolted as Jean-Claude Duvalier stands indicted for financial crimes and crimes against humanity by Haitian courts. The victims, who have sued the former dictator, are still waiting for a decision from the Court of Appeal in relation to the crimes against humanity, which are imprescriptible and not subject to amnesty.

We call on the international community and all the organisations committed to the fight for human rights to firmly condemn what amounts to a denial of justice, an attempt at redeeming Duvalierism and a normalization of impunity. We support resolutely al those who in Haiti seek a ruling in line with the court’s statue, if only out of respect for all those who have courageously lodged complaints against Duvalier.


Apoyemos la lucha pour los derechos del hombre y el cumplimiento de la justicia en Haïti

Nosotros, ciudadanos del mundo,

Nos hemos enterado con estupor e indignación , de la asistencia de Jean-Claude DUVALIER y del ex militar golpista Prosper AVRIL a convite del actual presidente Michel MARTELLY en las ceremonias oficiales del día de la Independencia de Haití ,el 1 de enero de 2014 en Gonaïves. Esa asistencia de los antiguos verdugos es una provocación y un insulto incalificable a la Nación.Así mismo es una afrenta a la memoria de los millares de víctimas de la dictadura Duvalierista.

Nos indigna tanto más cuanto que Jean-Claude Duvalier está inculpado por ante la justicia haitiana, por crímenes financieros y crímenes contra la humanidad. Las víctimas que demandan al ex dictador siguen esperando un fallo de la Audiencia Territorial para los crímenes contra la humanidad ; crímenes imprescriptibles que no pueden ser amnistiados.

Llamamos a la comunidad içnternacional y a todas las entidades que luchan por la defensa de los derechos humanos a condenar firmemente lo que es una denegación de justicia,una rehabilitación del duvalierismo y hace trivial la impunidad. Apoyamos con determinación a los que en Haití luchan por que la Audiencia territorial del país dicte un fallo conforme con su mandato y por respeto a las víctimas que valientemente han querellado a Duvalier.


DÉCLARATION CONJOINTE
CONTRE LA PRÉSENCE DE L’INCULPÉ JEAN-CLAUDE DUVALIER
AUX CÉRÉMONIES OFFICIELLES DU JOUR DE L’INDÉPENDANCE D’HAÏTI

Nous signataires de cette déclaration, issus de la société civile haïtienne organisée, sommes profondément indignés par la présence du dictateur déchu Jean-Claude Duvalier et de l’ex militaire putschiste Prosper Avril, sur invitation du Président en exercice Michel Martelly, aux cérémonies officielles du jour de l’indépendance d’Haïti, le 1er janvier 2014 aux Gonaïves. Cette présence des anciens tortionnaires est une provocation et une insulte inqualifiable à la nation. Elle est également un affront à la mémoire des milliers de victimes de la dictature duvaliériste.

Jean-Claude Duvalier est aujourd’hui inculpé, par devant la justice haïtienne, pour crimes financiers et crimes contre l’humanité. Les victimes, ayant engagé des poursuites contre l’ex-dictateur, attendent encore une décision de la Cour d’appel par rapport aux crimes contre l’humanité ; crimes imprescriptibles et non amnistiables.

La justice ne saurait être confondue avec la vengeance. Ce sont les duvaliéristes et leurs tontons macoutes qui ont eu le monopole de la violence d’État, avec tout ce que cela implique. Ils sont jusqu’à présent protégés par l’impunité systémique qui prévaut dans le pays. Les victimes de la dictature et les défenseurs des droits humains, qui ne confondent pas réconciliation et déni de justice, s’insurgent contre la banalisation de l’impunité, le révisionnisme historique et exigent que la Cour d’appel rende enfin sa décision, conformément à son mandat et par respect pour les victimes qui ont courageusement porté plainte contre Duvalier.

Nous appelons les différents secteurs de la société à refuser la réhabilitation du duvaliérisme et la banalisation de l’impunité.

Port-au-Prince, le 7 janvier 2014.

Organisations signataires
1. Collectif contre l’impunité
2. CEDH (Centre œcuménique des droits humains)
3. Centre Pétion Bolivar
4. CRESFED (Centre de recherche et de formation économique et sociale pour le développement)
5. GARR (Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés)
6. Kay Fanm (Maison des femmes)
7. JILAP (Commission épiscopale Justice et Paix)
8. MOUFHED (Mouvement des femmes haïtiennes pour l’éducation et le développement)
9. POHDH (Plateforme des organisations haïtiennes de défense des droits humains)
10. RNDDH (Réseau national de défense des droits humains)
11. SOFA (Solidarité des femmes haïtiennes)

Mis en ligne par Medialternatif
 11/01/2014
 https://medialternative.fr/?mobilisation-pour-les-droits-de-l,4080

Messages

Voir aussi

Haïti : Formation d'une commission de vérification des votes
Haïti : Formation d'une commission de vérification des votes

Haïti : Formation d’une commission de vérification des votes

Annonce de formation imminente d’une commission mixte de vérification des votes exprimés pour les 3 candidats en tête de la présidentielle Le Conseil électoral provisoire (CEP) va entamer une (...)
Point info : Elections à Haïti (2/12/2010)
Point info : Elections à Haïti (2/12/2010)

Point info : Elections à Haïti (2/12/2010)

Alors que plus de 2000 personnes sont déjà mortes de l’épidémie, dans certains départements haïtiens la "psychose du choléra" (14 personnes victimes de lynchage à Grand’Anse selon la police nationale) et (...)
 Medialternative | 2008 · 2019