Mouvement International pour une Ecologie Libidinale (M.I.E.L.)

Prévention des névroses et de la peste émotionnelle, éducation, formation et recherche


Objet de l’association M.I.E.L.

Prévenir les névroses et la peste émotionnelle afin de permettre à chaque individu de développer ses capacités affectives, intellectuelles et corporelles ; afin de favoriser les relations sociales et de lutter contre les totalitarismes ; ainsi que promouvoir une conception de l’humanité comme partie intégrante de la nature.

Considérant

que les névroses et la peste émotionnelle, très largement répandues au sein de la population, sont causes de dépressions, de difficultés de communication, de comportements irrationnels, entraînant des conflits notamment au sein des familles et dans le cadre professionnel, et plus généralement dans le fonctionnement de la société et peuvent de ce fait être qualifiées de fléau social,

que les atteintes à l’environnement résultent en particulier de comportements névrotiques ou " pestiférés " et d’une conception anthropocentrique du monde, dévalorisant le corps biologique, matière vivante,

que la répression sexuelle, cause essentielle des névroses, produit généralement des individus peu aptes à l’autonomie et favorise ainsi la soumission, la manipulation, l’aliénation et l’exploitation de ces individus,

que la répression sexuelle peut également entraîner la peste émotionnelle se manifestant par des comportements sexuels non respectueux des personnes, des comportements irrationnels, des comportements fascistes ainsi que des tendances mystiques,

que le système éducatif existant dans les pays dits "industrialisés" est essentiellement axé sur l’assimilation de savoirs au détriment du développement de la pensée critique, et, sous prétexte de socialisation, axé sur l’inhibition émotionnelle, sensorielle et corporelle,

l’association se fixe comme objectifs à atteindre :

la prévention des névroses et de la peste émotionnelle, notamment en luttant contre toute forme de répression des émotions, des sentiments et de leur expression et contre toute forme de répression sexuelle,

la réunification du corps et de l’esprit et la restauration des possibilités de développement des potentialités humaines (individuelles et collectives) par la libre circulation de l’énergie libidinale,

le renforcement d’une perception écologiste des rapports entre l’humanité et la nature, en mettant l’accent sur l’identité entre l’énergie du vivant et l’énergie sexuelle (ou libidinale),

la construction d’un modèle éducatif ayant pour finalité l’accès de l’élève à la libre détermination de ses jugements et de ses actes,

la prise en compte de l’épanouissement sexuel dans les principes fondateurs de tout projet de transformation de la société,

notamment par les moyens suivants :

informer le public sur le fonctionnement énergétique et psychique des individus et sur les implications sociales, politiques et environnementales qui en découlent.

former les éducateurs, les parents et futurs parents à l’éducation des enfants sur les bases de la psychologie et de la psychanalyse.

donner des cours d’éducation sexuelle.

effectuer et soutenir des recherches scientifiques visant à améliorer la connaissance des rapports entre l’individuel et le collectif et visant à développer des moyens de prévenir l’aliénation.

décrypter, mettre en évidence et contrer toute forme de propagande dévalorisant la sexualité ou certaines formes de sexualité, et plus largement dénaturant le corps.

promouvoir les disciplines d’expression corporelle et la créativité dans les programmes scolaires, incluant un éveil à la sensibilité et à la sensorialité. Y intégrer une éducation sexuelle effective et suivie ainsi qu’un enseignement de psychologie pratique adapté aux enfants.

promouvoir la participation active des élèves à la définition des pratiques pédagogiques, des programmes d’enseignement et de leur finalité.

promouvoir les approches holistiques et systémiques dans la pratique médicale et psychologique.

rechercher des synergies avec d’autres mouvements associatifs et professionnels et introduire les enjeux liés aux névroses et à la peste émotionnelle dans le débat public.

faire évoluer les législations nationales et internationales afin de faire de tout acte de répression de la sexualité un délit.

 Medialternative | 2008 · 2019