Paris : la ballade/pique-nique ani-tafta

FRAP- Festival des Résistances et des Alternatives à Paris

A l’occasion des 150 ans de la première internationale des travailleurs et travailleuses (AIT), qui fut fondée le 28 septembre 1864 à Londres, à Saint Martin’s Hall, nous festoierons au soir des élections d’eurodéputé-e-s, sans passion pour les commémorations vides de sens, contre l’avancée du techno-libéralisme aussi bien européen (UE) que mondial (TAFTA).

Marcher et pique-niquer, c’est sympathique... mais pourquoi le faire dans cette horrible cité de moins en moins populaire. Tout d’abord parce que la rue nous appartient (même si elle colonisée par les bagnoles et les publicités) et que c’est mieux d’y être que de déprimer devant un écran. Ensuite parce que c’est dans le cadre du très chouette et chaleureux Festival des Résistances et Alternatives à Paris (le fameux FRAP). Et surtout parce que c’est encore une occasion de dénoncer l’Union européenne (construction sociale impérialiste) et ce TAFTA que nous ne voulons pas !

19h Ballade anti-TAFTA, RDV à la Place de la République pour le départ en balade et le pique-nique internationaliste anti-TAFTA.

A l’occasion des 150 ans de la première internationale des travailleurs et travailleuses, qui fut fondée le 28 septembre 1864 à Londres au Saint-Martin’s Hall, au soir des élections des eurodéputé-e-s, sans passion excessive pour les commémoration vides de sens, nous festoierons contre l’avancée du techno-libéralisme européen (UE) comme mondial (TAFTA).

Même si cette cité est de moins en moins populaire et de plus en plus colonisée par les bagnoles et les publicités, la rue nous appartient, marcher et pique-niquer c’est sympathique et pourquoi ne pas le faire ce soir là, dans le cadre du très chouette et chaleureux Festival des Résistances et Alternatives à Paris (le fameux FRAP) plutôt que de déprimer devant les résultats télévisés des élections .

Et ça sera une occasion de dénoncer encore l’Union Européenne (construction sociale impérialiste) et ce TAFTA dont nous ne voulons pas : s’appuyant sur des modèles économiques décrits comme "extrêmement spéculatifs" vise à « gratter » d’hypothétiques dixièmes de points de cette fumeuse « croissance » en faisant sauter quelques freins réglementaires (comprendre protection sociale, protection de l’environnement...) les populations ne sont évidement pas consultées, elles ne peuvent même pas avoir accès au contenu des négociations qui en revanche se mènent activement avec les représentants des entreprises supra nationales, sur la base d’expertises produites par les banques et sous la houlette des technocrates commissaires européens !

Le prétendu « libre » échange c’est la dictature des entreprises monopolistiques, le mépris souverain des populations et la destruction systématique de l’environnement.

FRAP ?

Soutenir les luttes et les alternatives, créer un espace public de réflexion, de rencontre, d’expérimentation, de créativité et de fête.

Chaque année, des individu-e-s, des associations, des squatts et des collectifs préparent au sein d’assemblées générales organisatrices, le Festival des Résistances et des Alternatives à Paris (FRAP).

D’ou vient le FRAP ?

Les "Festivals des Résistances" apparaissent à la fin des années 90 à Limoges, puis à Rennes (1999) et Grenoble (FRAKA, Festival de Résistances et d’Alternatives au Kapitalisme,1999). En 2001, cet engagement s’étend sous des noms différents à Gap, Angers, Bayeux, Lyon, Brest, Saint-Etienne, Dijon et Paris.
Des fils se tissent entre ces festivals, mais les échanges restent limités. Tous ne renouvellent pas l’expérience. Les organisateurs-trices des FRA ne souhaitent pas créer de coordination nationale, mais décident parfois de mutualiser leurs expériences. En 2003, le FRAP est en lien avec le FRAKA de Grenoble et le Festival des Résistances et des Alternatives de Saint-Etienne. Depuis 2004, des festivals ont lieu à nouveau à Grenoble, à Lyon ou à Nantes. En 2005, le FRAP a eu lieu du 5 au 22 mai dans différents lieux à Paris.

Mis en ligne par Bruno
 24/05/2014
 https://medialternative.fr/?paris-la-ballade-pique-nique-ani,4101

Sur l’agenda

Messages

Voir aussi

2e Rencontres de La Nuit rwandaise
2e Rencontres de La Nuit rwandaise

2e Rencontres de La Nuit rwandaise

2èmes RENCONTRES DE LA NUIT RWANDAISE 18 avril 2014, de 10h à 22h à l’IREA - Maison de l’Afrique 7 rue des Carmes - 75005 Paris "La France a participé au génocide des (...)
Ris-Orangis : l'art municipal de détruire un bidonville
Ris-Orangis : l'art municipal de détruire un bidonville

Ris-Orangis : l’art municipal de détruire un bidonville

Le 29 mars 2013, un arrêté signé du maire de Ris-Orangis met en demeure les habitants du bidonville dit « de la Nationale 7 » de quitter les lieux. Trois jours plus tard, les forces de polices, (...)
 Medialternative | 2008 · 2019